The Xx crisis

En voilà un groupe dont le titre Intro plait ou inspire beaucoup en tout cas.

Ce groupe, c’est The Xx et ils nous viennent de Londres. Le titre en question ouvre leur premier album éponyme auto-produit, sorti en 2009.

Le titre a été utilisé de façon officielle et en VO en 2011 pour la campagne du Sidaction en France.

Tiens d’ailleurs, on se le réécouterait bien volontiers, non ?

Oui mais voilà, y’en a qui font leur pince et qui ne veulent (ou ne peuvent) pas se payer le luxe d’utiliser la vraie version. Vous connaissez la chanson

Et bien ce n’est pas un, ni deux mais trois exemples que je vous propose pour un seul et même titre.
Commençons par ces deux premiers spots qui ont été diffusés en France.

Prodimarques/Les Grandes Marques :

Ouais quand même, hein ?

Sinon y’a aussi Rexona de Unilever :

Et puis à l’étranger (ou sur le web, je ne sais pas trop), il y a eu ce spot pour Hugo Boss qui a créé le scandale.

Autant les deux premiers ont sent la grosse « inspiration », autant là on est borderline avec le plagiat.

Le label du groupe, Young Turks, ne s’est d’ailleurs pas gêné pour réagir sur Twitter.

C’est vrai que pour une marque qui se bat contre la contrefaçon…
Le groupe de mode allemand ne s’est pas excusé mais a tout de même retiré son spot.

S’il y en a une, où est la limite entre sound-alike et plagiat ?


Mise à jour du 8 mai 2016 : Fleury Michon vient rejoindre la liste des inspirés dans sa dernière campagne TV.

Nivea is the new Inception

Oui, j’aurais pu tout à fait simplement éditer ce billet. Mais plutôt que cela passe inaperçu, parlons-on ! Quand les marques ne peuvent se payer le luxe d’une version originale, elle choisissent la copie et vont au plus simple.

Nouvel exemple flagrant avec ce spot pour une gamme de démaquillant de chez Nivea.
Regardons-le d’abord et voyons si vous trouvez…

Mais oui que vous l’avez ce-lui là ! Là où ils sont fort chez Nivea c’est qu’il s’agit d’une autre déclinaison de l’originale déjà utilisée dans un précédent spot TV pour Nivea For Men.
Je dis « chapeau l’artiste ».

LIDL des fans de sound-alike

Je me disais que ça faisait trop longtemps que l’on avait pas dégoté un p’tit sound-alike. Et BIM ! J’en repère un sympatoche qui passe depuis peu.

L’annonceur est LIDL. On imagine le budget serré de la marque, à l’instar des clients qui côtoient ses rayons. Alors plutôt que de prendre une version originale, voire réarrangée, on a dû leur proposer cette version bas de gamme du duo américain.

Jugez par vous-même.

Ça sent les vacances, le barbecue, la plage…
Vous l’avez ? Mais si voyons, Let’s Go Surfin’ de The Drums !

Vous aussi vous en avez entendu un ? Dites-le moi.

Soundalike assumé et revendiqué

betropical

Contrairement à d’autres, voilà enfin une marque qui assume et qui surf sur la vague.
Cette marque c’est Oasis dont ont connait les fruits plus dinguo les uns que les autres. Ils se prennent cette fois pour Pharrell et détournent son dernier succès planétaire, hymne à la joie : Happy.

Et c’est Kouz Production, spécialisé dans le sound design, la musique et la production sonore qui en est à l’origine.

Comme les précédents, le spot est signé de l’agence Marcel (Publicis).

Et maintenant, l’originale :

Pendant qu’on y est, je vous invite à découvrir les spots de la marque qui a utilisé par le passé des musiques pré existantes.

C’est par là : http://www.musiquedepub.tv/produit/oasis

Ca Evoque un bon soundalike

Cette fois nous allons en Grand Bretagne où Land Rover nous propose son dernier spot TV pour son Range Rover Evoque, également diffusé sur nos écrans depuis le début de ce mois.

Notre oreille ne nous a pas dupé, oh non ! Comme certains semblent croire le contraire (et c’est là que le soundalike joue pleinement son rôle), ce n’est pas le titre auquel on pense.

En l’occurrence, on aurait pu tomber dans le panneau audio-illusionniste et reconnaître All Names de Jun Miyake. Mais non, pas nous.